Un travail significatif

Passez aux choses sérieuses, en effectuant des tâches intéressantes et attrayantes

Vous êtes ici non seulement pour observer, mais aussi pour participer

Nos étudiants apprennent dans l’action. Vous ferez l’expérience du « monde réel » en travaillant sur de nombreux dossiers variés. Nous nous donnons du mal pour nous assurer que les tâches des étudiants sont intéressantes et stimulantes sur le plan intellectuel, car ils sont intégrés dans des équipes non hiérarchiques composées d’associés et d’avocats.

Nombre de nos étudiants sont particulièrement intéressés par notre programme actif de détachement des stagiaires. Chaque année, nous plaçons un certain nombre de stagiaires dans divers services juridiques de clients, où ils établissent des relations avec les clients et comprennent vraiment la valeur d’un service à la clientèle de qualité supérieure.

Notre cabinet étant établi sur Bay Street, il se passe toujours quelque chose d’intéressant ici

Toronto est la capitale commerciale et financière du Canada. Stikeman Elliott est donc au cœur de l’action. Nous contribuons à des ententes qui font les manchettes, représentons nos clients dans des affaires appelées à faire jurisprudence et fournissons des conseils sur des questions commerciales complexes.

À titre d’étudiant dans notre bureau de Toronto, vous aurez l’occasion de travailler avec de nombreux groupes de pratique, notamment Marchés des capitaux, Valeurs mobilières, Fusions et acquisitions, Immobilier, Droit bancaire et financement, Fiscalité, Restructuration et insolvabilité, Concurrence et investissements étrangers, Emploi et travail ainsi que Litige et règlement de différends.

Vous n’entendrez pas seulement  parler de notre travail pour des clients internationaux – vous y participerez

Si vous avez de l’intérêt pour la pratique du droit international, les possibilités que nous offrons soulèveront votre enthousiasme. À titre de chef de file canadien aux yeux des sociétés internationales, nous gérons à tout moment différentes questions internationales fascinantes, y compris des ententes transfrontalières et internationales largement médiatisées.

Stikeman Elliott avait une vision internationale dès sa création. Nous avons d’ailleurs créé un premier bureau international (à Londres en 1969) avant d’ouvrir un deuxième bureau au Canada (à Toronto en 1971). De plus, nous avons réalisé cette présence internationale seuls, et non par une fusion avec un cabinet mondial ou par l’acquisition de petits bureaux régionaux. Stikeman Elliott a été le premier cabinet d’avocats canadien à ouvrir des bureaux à Londres, à New York et en Australie. Nous entretenons également des liens étroits avec des clients en Europe, en Amérique du Sud, en Afrique et dans la région de l’Asie-Pacifique, et nous sommes très fiers de notre réputation de cabinet canadien de choix pour les entreprises internationales.

Cette expérience de terrain des clients internationaux signifie que les étudiants chez Stikeman Elliott se frottent régulièrement à des questions provenant de l’extérieur du Canada.